L'Histoire du Saint Bernard

 

           

Ce chien bienveillant est le descendant des redoutables mâtins qui apparurent en Assyrie il y a 2 500 ans.
On peut douter que ce géant placide appartienne à la lignée de ces molosses guerriers.
Lorsque les légions de César franchirent les Alpes en direction de l'Helvétie, elles emportèrent avec elles les mâtins.
Ces chiens s'acclimatèrent très bien aux conditions difficiles des montagnes et se répandirent peu à peu dans toute la Suisse.

Au fil des siècles, l'isolement de certaines vallées alpestres contribua au développement d'un chien résistant aux caractéristiques pures.

Autour de l'an 1000, un ecclésiastique nommé Bernard de Menton (futur saint-bernard) crée deux hospices dans les cols alpins.
Ces refuges ont pour vocation d'assister les voyageurs égarés. Les moines adoptent alors de grands chiens pour assurer leur protection.

A la fin du 18e siècle, les chiens de l'hospice jouissent d'une réputation internationale.

Cependant, ils sont menacés par la consanguinité. Pour sauver leurs chiens, les moines décident de croiser un reproducteur avec un terre-neuve.
Parmi les chiots, ils sélectionnent les sujets à poil court. Cest ainsi que la race a été sauvée.

L'appellation saint-bernard a été officialisée en 1880.

Comportement et éducation

C'est un chien intelligent qui comprend vite mais à tendance à être un peu têtu.

Il lui faut beaucoup d'espace car il a besoin de beaucoup d'exercice.

En été, il a du mal à supporter la chaleur. Il a un gros appétit qu'il faut modérer sous peine d'obésité.

C'est dautant plus important durant sa croissance pour éviter des déformations du squelette.


C'est Compte tenu de sa force et de sa corpulence qu'il doit être dressé avec soin.

Il ne faut pas envisager d'en adopter un si on ne dispose pas de beaucoup d'espace.

C'est un chien de famille, toujours aimable et calme. Il adore les enfants qu'il protège.
Il ne manifeste de l'agressivité que si un danger menace sa famille.

Son poil nécessite un brossage régulier. Il peut avoir tendance à baver.

Dimensions

65 à 80 cm selon le sexe pour 60 à 90 kg
Longévité moyenne de 12 ans

 

Histoire du tonnelet

En construction...